Programme Local de l’Habitat (PLH)

La Communauté de Communes de Rochefort-Montagne, et les deux autres communautés de communes de Sancy-Artense et du Massif du Sancy, avec qui elle compose le Pays du Grand Sancy, ont entamé, en septembre 2011, la réalisation de leur Programme Local de l’Habitat (PLH).

Le P.L.H. est un document stratégique qui définit sur une période de 6 ans la politique intercommunale en matière d’habitat. Les documents d’urbanisme des communes devront être compatibles avec le P.L.H. approuvé.

Son élaboration s’articule en trois temps :

  1. La réalisation du diagnostic de l’habitat
  2. La définition d’orientations stratégiques en matière d’habitat
  3. L’élaboration de programmes d’actions opérationnels.

Territoire dont la vocation résidentielle s’affirme de plus en plus, la Communauté de Communes de Rochefort-Montagne abrite près de 4300 logements dont 82 % de résidences principales et une majorité de logements individuels.

Le projet de P.L.H. s’appuie sur les orientations suivantes :

  • Orientation 1 : Favoriser le rééquilibrage démographique sur la Communauté de Communes et renforcer l’attractivité du territoire
  • Orientation 2 : Développer une politique foncière contribuant à l'atteinte des objectifs du PLH
  • Orientation 3 : Revitaliser les centres-bourgs et lutter contre la vacance
  • Orientation 4 : Améliorer la qualité des logements, lutter contre l’habitat indigne et la précarité énergétique
  • Orientation 5 : Anticiper les besoins liés au vieillissement de la population
  • Orientation 6 : Assurer la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du PLH

Le projet qui comprend un programme de 15 actions a été arrêté par délibération du conseil communautaire réuni le 19 décembre 2014. Il a ensuite été soumis à l'avis des communes qui ont remis un avis favorable, permettant au conseil communautaire d'approuver le projet par délibération du 17 juillet 2015.

Il a obtenu un avis favorable de l'Etat et du Comité Régional de l'Habitat et de l'Hébergement en décembre 2015.

Adopté définitivement par la conseil communautaire du 29 janvier 2016, il sera mis en oeuvre dès le printemps 2016 pour une durée de 6 années.