Urbanisme

Territoire attractif par sa situation et son cadre de vie de qualité, la Communauté de Communes de Rochefort-Montagne accueille chaque année de nouveaux habitants. Plusieurs outils et services existent pour accompagner les personnes habitant sur le territoire ou souhaitant venir s’y installer.

Demandez la liste des terrains ou logements disponibles à la location ou à la vente.

> Consulter la page recherche de logement

La majeure partie du territoire est couverte par des documents d’urbanisme, ce qui permet aux communes de définir la vocation de leur espace et de maîtriser l’occupation du sol en décidant des secteurs à ouvrir ou à limiter à la construction.

Situation sur la Communauté de Communes de Rochefort-Montagne :

  • Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.) approuvé : Rochefort-Montagne.
  • Plan d’Occupation des Sols (P.O.S.) approuvé et P.L.U. en cours de réalisation : Mazayes et Ceyssat.
  • Carte communale approuvée : Aurières, Laqueuille, Nébouzat, St-Bonnet près Orcival, St-Pierre-Roche et Vernines.
  • Carte communale approuvée et P.L.U. en cours de réalisation : Olby
  • Carte communale en cours de réalisation : Gelles.
  • Pas de document, application des règles nationales d’urbanisme (R.N.U.) : HEUME L’EGLISE, ORCIVAL et PERPEZAT.

La gestion de l’espace réfléchie à l’échelle intercommunale

Il faut savoir que l’élaboration des documents d’urbanisme relève encore de la compétence de chaque commune.

Cependant, dans un objectif de cohérence et d’équilibre à l’échelle intercommunale, la Communauté de Communes de Rochefort-Montagne a souhaité réalisé en 2007 une étude sur l’aménagement de son territoire. Celle-ci a abouti à l’élaboration d’un schéma directeur, qui bien que n’ayant aucune portée réglementaire, se veut être un cadre de référence pour aider les communes dans la réflexion et l’élaboration de leur document d’urbanisme.

 

Ce travail a permet de définir des grandes orientations intercommunales et traduit la politique souhaitée par les élus communautaires dans les domaines de l’habitat, de l’économie, des services, etc.

  1. Le rééquilibrage de la population entre l'est et l'ouest par la combinaison de l'offre de sites d'activité économique neufs et d'accueil programmé de population nouvelle dans un programme logement correspondant.
  2. La répartition des sites d'activité économique et leur concentration dans le fuseau de circulation majeur des communications avec les bassins extérieurs.
  3. La restructuration des sites agricoles au contact ou inclus dans les zones d’habitat.
  4. La mise en valeur du cadre de vie traditionnel, des éléments patrimoniaux et identitaires entre les axes majeurs de circulation.

 

Plus récemment, une étude vient d’être rendue à la Communauté de Communes et à ses communes membres sur l’analyse des documents d’urbanisme et la localisation des sites d’exploitation agricoles. C’est un outil complémentaire pour aider les communes dans la réalisation de leurs zonages d’urbanisme et pour la localisation des nouveaux projets de bâtiments agricoles.